Abbiamo deciso di celebrare il nostro matrimonio a Teramo, a cui, pur vivendo ormai da tempo a Parigi, mi legano i ricordi dell’infanzia e della gioventù. E’ stato un ritorno al passato e ai luoghi del cuore, ma anche il punto di partenza per una nuova vita con Luc.

Un’esperienza fantastica, costellata da momenti indimenticabili, vissuti assieme alle nostre famiglie e ai nostri amici. Dalle sorprese nei giorni precedenti, come la divertentissima serenata, che ha coinvolto tutto il vicinato, e l’arrivo inaspettato di tanti amici la sera prima del giorno fatidico, tutti a Piazza Martiri, già pronti a far festa.

Poi il gran giorno… l’ingresso in chiesa, San Domenico, al braccio di mio padre, con il mio splendido abito, mentre Luc, elegantissimo ed emozionato, mi attendeva sorridente all’altare. La celebrazione di don Valentino, parroco che mi conosce da bambina; le letture in italiano e francese. Il suono dell’organo e i canti hanno ritmato la cerimonia, nella trepidante e commossa partecipazione di familiari, parenti ed amici.

Poi la festa: Villa San Marco in tutta la sua bellezza, punteggiata di luci e di fiori… é stato come immergersi nell’incanto di un’atmosfera fiabesca. I ricordi della serata sono di festa e allegria, una serata volata via forse troppo rapidamente, ma che ha visto due mondi, due culture, due famiglie trovare il punto d’incontro nella “vie en rose” che abbiamo scelto di percorrere insieme.


Nous avons décidé de célébrer notre mariage à Teramo, ville à laquelle je suis liée par mes souvenirs d’enfance et de la jeunesse, même si je vie depuis longtemps à Paris. Ce fut un retour au passé et aux lieux de mon cœur, ainsi que le point de départ pour une nouvelle vie avec Luc.

Une expérience unique, plein de moments inoubliables, vécue avec nos familles et nos amis. Que de surprises pendant les jours précédent notre mariage, comme l’amusante « serenata », qui a impliqué tout le voisinage, et l’arrivée inattendue des amis la soirée avant le jour J, à Piazza Martiri : nous étions déjà prêts pour faire la fête.

Et le grand jour… l’entrée dans l’église, San Domenico, au bras de mon père, avec ma magnifique robe, pendant que Luc, élégant et ému, m’attendait souriant devant l’autel. La célébration de don Valentino, le prêtre qui me connait depuis quand je suis enfant; les lectures en italien et français. La musique de l’orgue et les chants ont rythmé la cérémonie, dans la trépidante and émouvante participation de nos familles et amis.

Après, place à la réception : Villa San Marco était sublimement décorée, avec toutes ces mille lumières et fleurs… c’était comme s’immerger dans la magie d’une atmosphère féérique. Les souvenirs de la soirée sont imprégnés de fête et joie, une soirée qui est passée trop rapidement, au cours de laquelle deux mondes, deux cultures, deux familles ont trouvé le point de rencontre dans la « vie en rose » que nous avons choisie de parcourir ensemble.